• Acanthus mollis dite Acanthe

     

    Il existe un grand nombre de sorte d’Acanthe. Une grande majorité est originaire d’Afrique.

    En Gironde, celle qui existe se nomme : Acanthus Mollis.

    J’aime beaucoup cette plante très imposante. Car son histoire est grandiose. Hélas, il est impossible de conter toute son histoire

     

    Fleur_acanthe (02)

    Fleur_acanthe (2)

    Fleur_acanthe (5) 

    Il est dit que : dans la mythologie grecque, Acanthe était une nymphe (J’aime beaucoup ce mot nymphe, il est très joli et sonne très doux). Apollon, Dieu du chant, de la musique et de la poésie  voulu l’enlever et pour se défendre, elle le griffa au visage. Pour se venger, celui-ci la métamorphosa en une plante « épineuse » qui depuis porte ce superbe nom : Acanthe.

     

    Fleur_acanthe (6)

     

    Fleur_acanthe (7)

     

    Source Wikipédia pour ce qui suit :

    Les Danseuses de Delphes, également connues sous le nom de Colonne aux Acanthes, sont trois figures en haut-relief surmontant une colonne d'acanthes trouvées près du sanctuaire d'Apollon pythien à Delphes. Elles sont conservées au Musée national archéologique de Delphes.

    Au pied du mont Parnasse en Phocide, Delphes est le site d'un sanctuaire panhellénique où parlait l'oracle d’Apollon à travers sa prophétesse, la Pythie ; il abritait également l'Omphalos ou « nombril du monde ».

    La Phocide est une région de Grèce centrale, à l'ouest de la Boétie, qui tire peut-être son nom des phoques du golfe de Corinthe, aujourd'hui disparus de la région.

     L'ordre corinthien est le dernier des trois ordres architecturaux grecs, dont le caractère est surtout déterminé par une grande richesse d’éléments et un chapitau décoré de deux rangées de feuilles d’Acanthe.

    Merci Wikipédia.

     

    _DSC0001 

     

    La feuille d'Acnathe est le décor caractéristique des chapitaux de l'ordre corinthien ; c'est aussi un des plus fréquents motifs des sculptures de l'art roman.

     

    Fleur_acanthe01

     

    Anciens Commentaires

    « L'horloge. Charles BaudelaireCueillez dès aujourd'hui les Roses de la vie. Pierre de Ronsard »

  • Commentaires

    1
    Jeudi 27 Août 2015 à 16:10

    bonjour MArie Jo , oui elle est magnifique cette fleur , j'en ai vu près de chez nous ! en nord Gironde

    superbe ton article avec infos ! gros bisous bel am A+  amicalement 

    2
    Jeudi 27 Août 2015 à 17:24

    Réponse à Bebert33 :

    Je commençais, je n'étais pas douée. Premier article sur CanalBlog. Je ne savais même pas que l'on pouvait agrandir les photographies. D'ailleurs, je le ferai, ce sera mieux. Etrange la fleur mais très belle lorsqu'on la regarde de très près. Il y a plein de petits détails. Une jolie plante qui sait devenir gigantesque. Bisous à vous deux et bonne fin de journée. A ce soir sur ton blog.

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    3
    Jeudi 27 Août 2015 à 18:12

    oui MArie Jo ,  j'aime en macros  , on découvre les fleurs  mieux qu'à l'oeil nu  !

     bisous belle soirée A+

    4
    Jeudi 27 Août 2015 à 20:57

    Réponse à Bebert33 :

    Ah ! oui tu as vu c'est mieux mais mes photographies ne sont pas nettes. Je recommençais seulement à reprendre l'appareil photo. Excellente soirée à vous deux. Bisous.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :