• La haute couture française

     

     La haute couture se lance dans le voile

    Sur Boulevard Voltaire du 8/01/2016

     

     

    « Faut prendre l’argent là où elle est ! » disait autrefois Georges Marchais avec cette gouaille chère aux cocos des Trente Glorieuses qui s’entraînaient le soir à enchaîner les fautes de français. Ils croyaient ainsi faire « peuple » à une époque où le peuple parlait généralement un français châtié…

    Bref, faut prendre l’argent là où elle est, et elle est toujours chez les rois du pétrole. Exactement chez les monarchies pétrolières, là où les barbus et les femmes voilées sont passés directement du dos de chameau (il y étaient encore dans les années en question) à la Porsche, et de la tente des bédouins aux gratte-ciel et aux pistes de ski dans le désert. Sans oublier les îles artificielles et les fermes normandes qui le sont tout autant, où les vaches paissent l’herbe sous des brumisateurs réfrigérants.

    Chez nous, en revanche, dans la vieille Europe, on court après le client. Comme disait le slogan, on n’a pas de pétrole mais on a des idées, certes de moins en moins, mais des idées quand même. Dans le domaine de la couture, par exemple, où notre étoile clignote encore au firmament de la mode. Seulement voilà, le monde ne se précipite plus comme autrefois aux défilés de Paris et Milan, et si tu ne viens pas à Lagardère, Lagardère ira-t-à toi, c’est connu ! Nous allons donc faire allégeance aux barbus décapiteurs, mais décapiteurs riches.

     

    On découvre ainsi que la célèbre maison Dolce & Gabbana vient de présenter sa première collection de hijabs et d’abayas, autrement dit les foulards et les longues robes que portent les musulmanes. De quoi se « bâcher » très chic, enchiffonnée de soie de la tête aux pieds. Comme Stefano et Domenico – je les appelle par leurs petits noms – l’ont confié à L’Express : « Les musulmans représentent 22 % de la population [mondiale] et leurs exigences vestimentaires sont trop souvent délaissées par les grandes maisons de couture et de prêt-à-porter européennes. » Ben oui, dit comme ça… Sauf que je me souviens d’un temps pas si lointain (la décennie 80) où les monarques du Golfe débarquaient à Paris au temps des défilés de couture et faisaient le bonheur des Dior, Chanel et autres Saint-Laurent qui les habillaient… à la française !

    Force est donc de constater qu’en trente et quelques années, le monde a basculé. Si les clientes de nos maisons de couture sont demeurées les mêmes, nos collections, elles, ont changé : c’est la mode arabe qui s’installe ! Et les manières avec. On a pu voir il y a quelques semaines un reportage sur le grand magasin du Printemps, à Paris. Un temple du luxe où se bousculent les nouveaux riches de la planète. On y suivait un stage où les employées haut de gamme apprenaient les codes de la clientèle arabe : toujours s’adresser à monsieur, le faire asseoir, lui offrir à boire, ne parler qu’à lui, ne regarder que lui… lui présenter les modèles, les bijoux… bref, ignorer madame.

    Comme disent nos amis Domenico et Stefano, c’est « un constat sans appel » : il faut se plier aux exigences de la clientèle. Quelles qu’elles soient.

    En vieux français des années quarante, ça s’appelait la collaboration.

     
     
     
    Autre article de Marie Delarue : La baignade en burka interdite au Maroc.

     
     
    « Fourmi volanteDans le village d'à côté »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 11 Janvier 2016 à 17:09

    Et puis comme cela ça fait vendre plus de tissu

     

    dominique

      • Lundi 11 Janvier 2016 à 18:26

        biggrin

         Je suis d'accord avec l'auteur de l'article lorsqu'elle termine son article par cette phrase :

        "En vieux français des années quarante, ça s’appelait la collaboration."

        Je fais faire du yoga pour être Zen zen zen... ou ne plus jamais lire, ni regarder les infos.

        Bonne soirée.

    2
    Lundi 11 Janvier 2016 à 17:31

    Je me souviens des grands magasins à Paris, qui étaient très intéressants, on trouvait de tout, et c'était aussi pour tout le monde, mais c'est bien changé depuis, les touristes et les riches ont leur porte d'entrée à part et des stands de luxe leurs sont réservés. La classe !

    Judith.

     

     

      • Lundi 11 Janvier 2016 à 18:31

        J'allais à Paris dans ma jeunesse et puis après je n'y suis retournée vers quarante ans car ma... fille y habitait. Donc, ça fait une vingtaine d'années et déjà, ce n'était plus le Paris que j'avais connu. Je sais bien qu'il y a toujours de l'évolution mais là, ce n'était pas l'évolution dans le bon sens. A un tel point que ma fille m'a entendu dire "C'est ça la capital de la France". Je l'avais pensé si fort que ma bouche a sorti ces mots.

        Bonne soirée et merci d'être venue.

    3
    Lundi 11 Janvier 2016 à 21:35

    Bonsoir Marie JO je ne suis pas la mode , mais tout de même,  autre temps autre mode....nous suivons le cours de l'histoire...Bonne soirée .Bisous.

      • Lundi 11 Janvier 2016 à 21:55

        Bonsoir kryg,

        Je la suivais car je trouvais très jolies ces créations d'élégance. Mais il y a bien longtemps que je ne suis plus car je trouvais que ça ne ressemblait plus à grand chose. Mais là, ça me fait mal de voir que nous n'aurons plus rien à nous dans peu de temps certainement.

        Bonne soirée à toi aussi. Bisous.

    4
    Mardi 12 Janvier 2016 à 05:42

    vingt fois sur le métier remettez votre ouvrage  polissez le sans cesse et repolissez le “ Boileau

     

     Toutes les occasions sont bonnes pour exprimer sa haine contre l'ennemi du moment , on peut même les créer ces occasions , mettre une couche sur la couche d’hier qui couvrira celle d’avant hier , cette nourriture de l’esprit , indigeste pour le commun des mortels , concocté par les apprentis marmitons  dans les arrières boutique du FN, nourris inlassablement ce sentiment malsain de persécution d’une religion coupable d’abriter malgré elle ,en son sein des assassins qui sont avant toutes choses ses propres bourreaux !!

     

      • Mardi 12 Janvier 2016 à 21:36

        Bonsoir foujuste,

        Quatre lignes auxquelles je ne peux répondre sur le tas. Alors, je te répondrai demain.

        La seule chose que je peux te dire de suite est, que tu te trompes car ce que je ressens ce n'est pas de la haine.

        En attendant, je te souhaite une bonne soirée et te dis à demain.

    5
    Mardi 12 Janvier 2016 à 10:19

    En soi, le voile ce n' est pas  très grave, même  mes grands parents portaient le foulard !

    Mais il eut  été plus normal que ce soit une maison de couture arabe qui  s' en préoccupe.

    Et surtout, on sait ce qui arrive quand on met le doigt dans l' engrenage, aujourd' hui le voile, demain  le niqab

      • Mardi 12 Janvier 2016 à 21:52

        Bonsoir trublion,

        Je pensais ne pas faire long en te répondant mais non. Je n'arrive pas à faire court. Alors, je te ferai ma réponse demain.

        Je te souhaite une bonne soirée et te dis à demain.

        Amitié.

    6
    Jeudi 14 Janvier 2016 à 19:36

    Foujouste, trublion, promis demain, je vous réponds dans la soirée.

    Bonne soirée à vous et à demain.

    Amicalement foujuste.

    Amitié trublion.

    7
    Vendredi 15 Janvier 2016 à 20:01

     

     Bonsoir foujuste.

     Comme je te l’écrivais je ne ressens pas de haine contre l’ennemi. La haine, ce n’est pas ça. L’ennemi  lui ; oui il a de la haine envers nous, peuple de France et contre tous ceux qui s’opposent à lui et dans tous les pays ; pas seulement chez nous. Alors, je suis contre eux, je défends mon pays, ma France.  Je ne suis pas un traitre ni un collabo et ne le serai jamais.

     Je ne suis pas FN non plus car ce parti politique est aussi malhonnête que les autres. Marine Le Pen touche quand même chaque mois sa prime de député européenne alors qu’elle n’est jamais présente et tout ce que les partis politiques empochent, elle ne dit pas non. Elle ne fait pas partie des exceptions. Elle vit très bien de notre argent et de celui de son parti.  Juste cela me suffit pour me faire mon opinion sur ce parti. Lorsque l’on prêche l’honnêteté, la transparence etc. on se doit de se montrer exemplaire et malheureusement aujourd’hui personne ne l’est. Je reconnais qu’il y a de bonnes idées malgré tout.

     La religion, je n’en ai pas. Je l’ai toujours mise au même rang et hauteur que la politique. Pour moi, c’est la même chose. Tous des escrocs et il faut dire que ça rapporte.

     Par contre cette partie de ta phrase : « cette nourriture de l’esprit, indigeste pour le commun des mortels, concocté par les apprentis marmitons  dans les arrières boutiques du FN » ne crois-tu  pas qu’elle s’adresserait plus aux assassins islamistes qu’au FN » ?

     De toute façon, ce n’est pas d’aujourd’hui que les grands couturiers français habillent les  femmes des  Émirs et autres richissimes arabes.

     En tout cas, ce que je peux dire, c’est que je ne te comprends foujuste. Je ne comprends pas comment l’on peut défendre un ennemi qui envahit, tue, égorge sans pitié qui que ce soit, femme, homme et enfant et que tu puisses leur donner raison.  A moins d’être très croyant mais là, je suis désolée mais pour moi, c’est de la folie.

     C’est dur dur de te répondre et de plus je suis fatiguée ce soir, Comme j’avais promis de répondre aujourd’hui. Ce n’est pas facile pour moi de m’exprimer par un clavier. Je préfère le vrai face à face, c’est beaucoup plus intéressant et plus facile pour moi sur un sujet comme celui-ci

     Bon, je sais, je t’ai répondu à côté de la plaque mais tu connais un peu plus mon avis.

     Je te souhaite une bonne soirée.

     Amicalement.

     

      • Samedi 16 Janvier 2016 à 10:04

        Notre divergence se porte sur le sens ou le terme d’ennemi , c’est de là que vient notre désaccord,  ou plus top la raison de mon insistance qui peut te paraitre incongrue , oui bien sur, je suis d’accord,  les hommes et les femmes doivent  et on le devoir de se battre contre les assassins, mais attention nos ennemis ce n’est pas la communauté  arabo-musulmane dans son ensemble , mais les intégristes en particulier,  aujour d’ huis se sont les intégristes musulmans demain cela pourrait être des intégristes juifs , chrétiens, bouddhistes ou je ne sait qui, ce qui pour moi serais la même chose,ne pas faire d’amalgame est  une nuance majeure que je crois absente  quant je te lis , je me dresse et continuerais a me dresser contre  cette  araphobie que bien des blog étalent avec un appelle ouvert  a la haine d’une religion et de ses croyants ,  sans faire la différence entre le musulmans lambda et le musulman intégriste ,” c’est de cette nourriture intellectuelle” dont je parle, mais oui c’est exacte on peut en dire autant de la propagande djihadistes!!  c’est la même finalité, nous dresser les uns contre les autres, peu m’importe que tu fasse partie du FN ou non, le fait d’ épouser ses idées revient au même. mon intention n’est pas de t'accuser de quoi que ce soit, je vient exprimer ma révolte sur ces campagnes de désinformation qui peuvent que nous amener des gros  problèmes  dans la cité,  oui nous devons nous battre énergiquement contre ces assassins avec obstination mais surtout dans la sérénité , et non comme des bêtes apeurées ou comme des hordes de sauvages qu'ils sont !! je tien a te remercier de prendre du temps pour me répondre et te demande de m'excuser d’abuser des tes moments précieux de repos et ta saine passion pour les fleures la nature et la musique , amicalement Claude.

      • Samedi 16 Janvier 2016 à 17:26

        Bonjour foujuste,

        Je te répondrai lundi car là aussi, dans ta réponse il y a quelque chose qui m'interpelle.

        Tu n'as pas à t'excuser et tu n'abuses pas de mon temps. Si c'était le cas, je te l'aurai fait savoir.

        En attendant, je te souhaite une bonne soirée ainsi qu'un bon dimanche. A lundi.

        Amicalement.

    8
    Lundi 18 Janvier 2016 à 20:59

    Bonsoir foujuste,

    "Ennemi", je l'emploie pour toutes ces races qui nous envahissent en semant la terreur dans notre France qui les accueille gratuitement aux frais des contribuables. Car tous sont nos ennemis. Je côtoie tout le monde en me foutant royalement de leur race. Tant que les personnes sont respectueuses, il n'y a pas de problème. Dans le monde arabe, j'en connais et je pense que l'on en connaît tous, qui sont très sympathiques, travailleurs et qui sont très bien intégrés. Mais vois-tu chaque fois que je leur ai posé cette question : s'il y a la guerre avec qui êtes-vous ? Tous m'ont répondu "avec mes frères". Excepté mon beau-frère algérien qui lui n'a jamais pu me répondre. Je dis "pu" car c'est le verbe qu'il employait dans sa réponse (je ne peux pas te répondre). Mais pas un ne m'a répondu qu'il serait aux côtés des français.Pour l'instant; c'est eux l'ennemi de la France.

    Mais je ne me sens pas accusée. Non pas du tout.

    Par contre, peux-tu m'expliquer comme tu peux te battre énergiquement, avec obstination et surtout dans la sérénité. Car face à ses assassins bien plus armés que nos policiers, les combattre dans la sérénité, tu vas te faire massacrer. Autant, je suis prête à suivre ceux qui sont armés et prêt à combattre pour défendre notre pays ;  que toi, désolée mais dans la sérénité, je ne te suis pas.

    Bonne soirée foujuste. 

    Amicalement.

     

     

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :