•  

     

     

                        Sapho. Les gris du ciel

    Pas d'idée pour le titre

     

      

    Pas d'idée pour le titre

     

    Les gris du ciel

    Je ne sais pas ce que j'aie
    Je me sens mieux avec les gris du ciel
    C'est cette mélancolie qui est mon soleil
    J'aime le spleen de la vie tremblée
    J'aime t'attendre avec une tasse de thé
    Au dehors ça pleut tant que ça peut
    Par terre, les raies de la pluie font des yeux
    Ça fait chaud et froid, c'est que tu es là
    Pas tout près, mais pas loin
    Comme le beau gardien
    Gardien du jardin amour
    Et dès que tu veux, tu cours
    Après le malheur, pour l'empêcher
    Après le malheur, pour le chasser

    Comme un moustique, un importun
    Une petite bête qui a l'air de rien
    Mais qui grandit sans qu'on surveille
    Alors, nous, sentinelle, on veille

    Je ne sais pas ce que j'aie
    Je me sens mieux avec les gris du ciel
    C'est cette mélancolie qui est mon soleil
    J'aime les douceurs des nuages
    Et le regard gentil qu'ils posent
    Ils font des arbres et des images
    Oh j'aime leur précaution avec les choses
    Ça fait chaud et froid
    C'est que tu es là
    Pas tout près mais pas loin
    Comme le beau gardien

    Gardien du jardin amour

    Et dès que tu veux, tu cours
    Après le malheur, pour l'empêcher
    Après notre mort, pour la chasser
    Comme une mouche, une importune
    Une petite bête qui a l'air commune,
    Mais qui surprend quand on sommeille
    Alors, nous sentinelle, on veille
    Je ne sais pas ce que j'aie avec les gris du ciel

     


    38 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique