• Quelques amis

     

    Quelques amis rencontrés par-ci, par-là, à qui j’aime faire un p’tit brin de causette.

     De leur dire qu’ils sont beaux, que je les aime ; de leur demander ce qu’ils font là, quand parfois l’endroit est insolite.

    Voici quelques amis immortalisés pour mon plus grand bonheur. Je connais leur histoire et lorsque je regarde les photographies, leur souvenir me revient.

                                                                                        A CLASSER 20 SEPTEMBRE 013

     

    Tout comme cette Demoiselle Limace prise en flagrant délit de gourmandise tandis que sa copine traversait l'allée du jardin pour la rejoindre. J'aime leur laisser quelques fruits lorsque je les ramasse.

     

    petite limace allant chercher sa nourriture

     

    Ce Monsieur ne semblait pas être dérangé par ma présence. Il a continué son petit festin comme si de rien n’était. Je l’ai filmé, mais non, il ne m’a prêté aucune attention. Remarquez, il avait bien raison. Mais, j’aurai bien aimé connaître son nom. Si vous le connaissez, je serai heureuse de lui mettre son identité.

     

    _DSC0177

     

    _DSC0088

     

     Je trouvais que les boules des petits oiseaux partaient à grande vitesse. Maintenant, j’ai compris : ils ne

    sont plus les seuls venir se ravitailler. Cette Dame, attend le soir, lorsque les volets sont clos pour venir se restaurer tranquillement.

    Peut-être est-ce elle, qui a fait des bébés.


    Depuis un certain temps, la nuit, quatre minuscules petites limaces viennent
    visiter le bord de la fenêtre. Ah ! Les coquines.

      

    Elle-est-bonne-la-pose

     

     Les ânes de notre moutonnière. Ils accompagnent le troupeau de moutons mais parfois ils font une

    halte gourmande dans notre pré. Celui-ci prenait la pose mais son copain  n’avait pas envie de perdre

    son temps. Quel gourmand aussi…        

     

    Monsieur-Mouton-venu-déjeuner-dans-notre-jardin (4)

      

    En voilà un qui a dévié son chemin et nous a  tondu un p’tit bout de notre jardin  gratuitement.

    Ah ! quelle bonne herbe m’a-t-il dit.

    Elle devait être bienbonne ; car il est revenu accompagné de ses amis qui, là nous ont tondu tout le

    jardin.    

     

    DSC_0006

    DSC_0010

     

    Comme j’aime ces animaux quel qu’ils soient. Je suis toujours en admiration lorsque j’en rencontre. Que ce soit : insectes, animaux etc… Dame Nature est superbe et me fascine.

    Bien sûr me direz-vous, ces charmants moutons finiront dans notre assiette mais pendant ces moment-là, je n’y pense même pas.

    Ils me font penser à ce que j’ai appris à l’école «Les moutons de Panurge »

    Panurge est un personnage effronté et malicieux. D’une malice cynique. C’est lors d’un voyage en mer alors que la tempête fait rage, que la peur de mourir lui arrache pleurnicheries et gémissements. Il veut à tout prix qu’on le mette à terre. Une fois la tempête est apaisée, il reproche à l’équipage la frayeur que lui seul a montré et cherche  un mauvais tour à jouer à quelqu’un.

    Ce quelqu’un sera Dindenault ; un brave marchand de moutons sur lequel Panurge va exercer son sale tour. Avec une grande peine, il obtient que Dindenault lui vende un mouton qu’il achète et paie au poids de l’or. Puis, il prend le mouton dans ses bras et jette le mouton bêlant à la mer. Tout le troupeau du pauvre Dindenault suivit le mouton et se jeta à la mer.

    Voici l’extrait des moutons de Panurge du roman Pantagruel de Rabelais publié en 1552 :

    Soudain, je ne sais comment, le cas fut subit, je n’eus loisir de le considérer, Panurge, sans autre chose dire, jette en pleine mer son mouton criant et bêlant. Tous les autres moutons, criant et bêlant en pareil intonation, commencèrent à se jeter à sauter en mer après, à la file. La foule était à qui le premier y sauterait après leur compagnon. Il n’était pas possible de les en empêcher, comme vous savez du mouton le naturel, toujours suivre le premier, quelque part qu’il aille.

    De cette histoire est née l’expression ‘Se comporter comme les moutons de Panurge’. C’est-à-dire faire la même chose que les autres sans réfléchir.

     

    Dans un troupeau de mouton, il suffit qu’un mouton change de direction et tous ceux qui sont derrière lui, le suivent bêtement.

     

    _CSC0059        Notre bon chat Paulo

     

    Merci de votre visite   

     

     Anciens Commentaires

    « NuagesLa retraite de Russie »

  • Commentaires

    1
    Lundi 21 Septembre 2015 à 13:09

    ah oui mais ils sont charmants tes amis ...  gros bisous Marie Jo  belle semaine  A+ 

    2
    Lundi 27 Janvier à 18:05

    ah oui !  moi je me régale encore cet article ou il y avait + de photos si belles !!!!!!   et  Paulo le minou ... 

    sympa les moutons comme ça ! j'aime  ...   gros bisous ma chère MArie Jo   bonne soirée  a+ 

      • Lundi 27 Janvier à 22:28

        Là aussi il n'y avait que toi et en plus je ne t'avais pas répondu. 

        J'adore les voir. La première fois j'ai été étonnée par la Limace qui venait manger les boules des p'tits oiseaux. C'est souvent qu'ils se trompaient de route les Moutons, ça nous plaisait bien. 

        Le premier âne est très câlin, pas farouche mais celui qui est au fond, il se sauve dès qu'on lui parle.

        Et notre petit Paulo, qu'il était beau et câlin aussi. J'ai toujours l'impression de sentir sa patte sur ma cuisse quand il me demandait quelque chose.

        Merci de te passages bebert. 

        Des bisous et une bonne soirée à vous deux.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :