•  

    L'épeire diadème ou araignée porte croix . Je préfère l'appeler araignée diadème.  Elles sont magnifiques toutes les deux. Quand j'observe les araignées tisser leur toile, et que je vois les mètres de fils qu'elles sortent de leur abdomen, qu'elles tissent avec une telle régularité, je ne peux qu'être émerveillée et une fois de plus, je me dis que Dame Nature a vraiment pensé à tout. Et qu'elle seule, est parfaite.

     

     

    J'ai cru qu'elle était mauvaise tisseuse. En fait, non. Chaque jour, elle retisse une nouvelle toile toile.

     

     

     La seconde avait tissé sa toile dans le trou de la fenêtre de chez le cheval. Il nous fallait refaire le petit grillage de la fenêtre, alors j'ai attendu. J'allais lui dire bonjour et bonsoir chaque matin et soir ; et ce, pendant plusieurs mois.   Et puis un matin, elle n'était pas au rendez-vous et les autres matin non plus.

    Je l'ai observée et j'ai pu remarqué que chaque matin, elle tissait une nouvelle toile. 

    Après m'être renseignée sur Wikipédia, j'avais raison. Cette belle Demoiselle ne réparait pas sa toile mais en refait une nouvelle chaque matin là où j'avais tort est : qu'elle n'est pas une mauvaise tisseuse.

     

    Lorsque j'avais fait ma recherche sur cette belle Demoiselle afin de mieux la connaître sur sa façon de vivre et de faire sa toile, j'ai découvert  ce site sur les toiles d'araignée qui m'a beaucoup plu et que j'ai mis dans mes favoris.  C'est très intéressant. Car pour moi, il ne me suffit pas de dire c'est beau et de flasher. J'aime savoir ce qui est sur mes photographies. . 

     

     

     

     

     

     

     

     


    13 commentaires