•  

    Le moulin date du XII siècle.

     

     Il est l'un des cinq moulins fortifiés de l'Entre-Deux-Mers bordelais. Il comporte des aménagements hydrauliques datant de XII siècle.

    Vers 1905, Rathier de Daignac, sa femme et ses fils donnèrent à l'abbé Gérard de Corbie, fondateur de l'abbaye de la Sauve-Majeur, l'église et l'autel de l'église Saint-Christophe de Daignac qu'ils avaient eu en alleu, ainsi que la terre située entre l'église et le ruisseau et la moitié des petites et grandes dîmes attachées à ce sanctuaire. 

    La Sauve-Majeur : qui signifie 'la grande forêt'.

    Alleu : terre libre ne relevant d'aucun seigneur et exempte de toute redevance. 

    Dîme : régime, fraction variable, en principe un dixième , des produits de la terre et de l'élevage, versée à l'église. Abolit en 1789.

     

     

     Rathier de Daignac donna aussi aux moines, une terre et un lieu sur le ruisseau où se construisait un moulin et, s'ils le voulaient, une pêcherie, sans avoir  rien à verser comme redevance.

    Alcelm de Podensac qui tenait en fief l'emplacement de Rathier de Daignac, contesta la donation mais se résolu à l'accepter en moyennant 10 sous de dédommagement.

     

     (J'ai cherché et cherche encore la valeur des sous. Ceux-ci datent du Moyen Âge et n'arrive pas à trouver. si quelqu'un peut m'aiguiller. Merci).

     

     

    L'échauguette.

     

    Je les aime bien mes échauguettes et celle-ci est ma préférée bien qu'elles soient toutes pareilles.

    Elles abritaient les veilleurs qui devaient surveiller le territoire sur un large horizon.  Le moulin fut attaqué très souvent et brûlé aussi plusieurs fois. Il reste encore des marques des traces de ces incendies sur certaines pierres. Car par très loin, il y a 'La grotte des brigands' que l'on peut visiter et que je vous montrerai plus tard.

    Depuis toujours, le moulin est en ruine (comme moi d'ailleurs), mais il reste quelques vestiges à l'intérieur (pas comme moi) et son passé est fascinant.  

    (Suite au prochain épisode)


    15 commentaires