•  

     Je l'ai trouvé sur le sol, au pied du pommier japonais. J'ai bien essayé de le remettre. Mais, n'étant pas aussi habile que les petits oiseaux, malgré tous mes efforts, je n'y suis pas parvenue. Impossible. Il y avait toujours quelque chose qui n'allait pas. Bien calé de partout, du moins c'est ce que je pensais. Car, une fois lâché, le voilà  de travers, pas d'aplomb du tout. J'en ai passé du temps. Malheureusement, je n'y suis pas arrivée.

    Alors je l'ai posé là, sur le pilier du portail où, l'hiver ils ont l'habitude de venir chercher là aussi, du gras que nous leur mettons. Je me suis dis que peut-être, ils seraient contents de le trouver.

     

     

    Ce petit nid est fabriqué avec du lichen, des brindilles, des morceaux de fleurs et de feuilles, quelques petits brin de sapinette ; et ces petits quelques choses qui ressemblent à du fil, sont tout simplement des poils de notre bon Pato.   

    Que de travail ! Chaque fois, je suis émerveillée devant tout ce que fabriquent les animaux ; petits ou grands.

    Mais les nids, j'en ai vu plusieurs, c'est vraiment de l'art.

     


    26 commentaires