• Une histoire à mourir de rire

     

     

     

    Par mon chouchou , le grand BOURVIL

     

     

    « Quelques Roses et fleursBon dimanche à tous »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 12 Octobre à 09:01

    je  l' ai  revu,  il  y a peu !

    C' est  là qu' on  peut  constater  ses qualités  d' acteur  et  de conteur !

    Passe  une bonne  fin de semaine

     Bises

      • Samedi 12 Octobre à 16:09

        Bonjour trublion,

        J'avais besoin de rire alors je l'ai regardé et j'ai eu envie de le poster. C'est vraiment un grand Artiste.

        Bonne journée. 

        Bises.

    2
    Samedi 12 Octobre à 10:32

    bonjour Marie Jo , ah oui je la découvre  mais on se demande toujours pour la chute  hi hi hi hi hi hi 

    merci  de nous faire rire avec ce très grand du rire  hi hi hi  gros bisous bon weekend A+

      • Samedi 12 Octobre à 16:25

        Bonjour bebert,

        Tu ne connaissais pas ?

        Mais tu sais mourir de rire est vrai. Par trois fois j'ai failli y passer. Dans l'temps, je rigolais toujours et j'avais de gros fous rires. Et quand ça me prenait... 

        Et c'est vrai, tu ne peux plus respirer, tout se bloque, tu grimaces et ris en même temps, ça fait très mal mais le rire n'est pas le même; Mon Bourvil le fait très bien.

        Et je me souviens dans un fou rire où je ne pouvais plus m'arrêter et là justement je voyais que j'étais mal, je voulais le dire que je ne pouvais plus respirer mais ne pouvais pas, aucun son ne sortait et j'avais ma "fille" son bras autour de mon cou qui rigolait aussi et me disait des bêtises pour rire encore plus et qui me disait: qu'est-ce tu as, tu te meurs" et tout le monde rigolait mais moi, j'étais de plus en plus mal. Quand ça c'est enfin arrêté, crois-moi, j'ai remplit et vidé mes poumons pendant quelques minutes et j'étais KO, on ne m'entendait plus. 

        Le weekend est mal partit, je suis en guerre avec ces satanés Moustiques. Si ça continue, vais avoir plus de boutons que sur la télécommande mad

        Bon weekend et bisous à vous deux. 

      • Dimanche 13 Octobre à 09:52

        ah oui  hi hi   MDR   !  il faut faire attention même en rilliant  hi hi hi   merci ... ... gros bisous  A+

        bon dimanche

      • Dimanche 13 Octobre à 12:33

        Et oui le danger est partout même dans les bons moments happy mais je t'assure que c'est vrai. 

        Bon dimanche et bisous à vous deux.

    3
    Samedi 12 Octobre à 10:37

    J'ai revu récemment la bonne planque , j'en pleurais de rire . Cette blague de ton chouchou , je ne la connaissais pas mais elle vaut sont pesant de cacahuètes ma chère MariJo . Merci du partage . Je ne m'éternise pas , j'ai un lombago qui me fait souffrir et peu pas trop rester assis . Bon w-e et gros bisous .

      • Samedi 12 Octobre à 16:31

        Bonjour Emile,

        J'espère que ce lumbago ne s'éternisera pas et te laissera tranquille. Moi, c'est le coude gauche qui me fait des misères. Ça fait un moment, c'est douloureux et pour prendre le moindre petit objet léger, je dérouille.

        Bon weekend et gros bisous Emile.

    4
    Samedi 12 Octobre à 20:13

    J'avais mis un commentaire ce matin, mais il semble avoir disparu...

    Je recommence. Et oui je disais ... que je trouvais ce sketch assez ... dramatique.

    Rire fait réellement du bien à la santé.

    Alors là, il y a quelque chose qui cloche, car ça ne semble pas le cas.

    Et je reste plein de questions ... 

      • Samedi 12 Octobre à 23:58

        Bonsoir pinson,

        Je viens de vérifier, il n'y a pas ton commentaire de ce matin. 

         Oui, rire fait du bien et j'avais envie de rire alors je suis allée voir mon Bourvil. Mais comme je le disais dans ma réponse à bebert j'ai par trois fois failli mourir à force de rire, des fous rires. C'est atroce car on ne peut plus respirer, dans notre gorge on n'a l'impression d'avoir un bloc de béton. Le rire que l'on a un peu grimaçant comme Bourvil le fait si bien, est assez étrange car on ne peut plus le contrôler, tout notre corps est contracté et ça fait très très mal aux côtes, à la gorge, on a l'impression que le cœur va exploser car on le sent comme s'il gonflait, il ne suit pas et il fait mal car il y a une grosse douleur. Il a fallu que je m'isole pour me calmer mais j'ai bien eu du mal à arriver dans la pièce où je voulais être. Quand j'ai pu reprendre mon souffle, crois-moi j'ai fait fonctionner ma respiration pendant plusieurs minutes et quand tout a été terminé j'étais épuisée. Mais crois-moi, la fin n'était pas loin, je la sentais venir. Si mon fou rire aurait durer, convaincue que je ne serai plus là.

        Bonne soirée et bise à toi pinson.

    5
    Dimanche 13 Octobre à 11:41

    J'ai écouté cette histoire de Bourvil qui m'a fait rire, je ne la connaissais pas. Sa fait du bien de rire de temps en temps, cela met en forme. Bon dimanche, bisous

      • Dimanche 13 Octobre à 12:48

        Bonjour christine-anne,

        Rien que de tel que de regarder Bourvil et son talent grandiose pour effacer les soucis du moment et c'est ce que je fais lorsque plus rien ne va. C'est mon remède naturel sans effet indésirable et qui n'enrichit pas les médecins charlatans. L'actualité est tellement triste et parfois certaines nouvelles nous mettent en colère sans oublier que la vie est bien difficile alors il faut rire, même si l'on est seul (e). 

        Bon dimanche à vous et meilleure santé.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :