•  

    Moi, je ne me suis jamais fier aux apparences. J'ai toujours été attiré vers les gens simples et quel que soit leur apparence. Je me suis toujours méfiée des gens qui portent beau ainsi que des beaux parleurs. Je les ai toujours fuis comme la peste. La vie m'a prouvé à plusieurs reprises que j'avais eu raison de me méfier de ce genre d'individus. 

    Pour moi, la beauté des gens est ce qu'ils ont à l'intérieur et j'apprécie ces personnes qui se fichent du tape à l'œil.

    Cet extrait du film 'La main sur le cœur' tourné en 1949 nous montre bien que notre Grand Bourvil, sous son air benêt est un grand Artiste.

     

     

    Alors, n'est-il pas beau et grandiose notre Artiste national ?

    Ah ! Que je l'aime...


    40 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique