• Le moulin

     

    Le moulin date du XII siècle.

     

     Il est l'un des cinq moulins fortifiés de l'Entre-Deux-Mers bordelais. Il comporte des aménagements hydrauliques datant de XII siècle.

    Vers 1905, Rathier de Daignac, sa femme et ses fils donnèrent à l'abbé Gérard de Corbie, fondateur de l'abbaye de la Sauve-Majeur, l'église et l'autel de l'église Saint-Christophe de Daignac qu'ils avaient eu en alleu, ainsi que la terre située entre l'église et le ruisseau et la moitié des petites et grandes dîmes attachées à ce sanctuaire. 

    La Sauve-Majeur : qui signifie 'la grande forêt'.

    Alleu : terre libre ne relevant d'aucun seigneur et exempte de toute redevance. 

    Dîme : régime, fraction variable, en principe un dixième , des produits de la terre et de l'élevage, versée à l'église. Abolit en 1789.

     

     

     Rathier de Daignac donna aussi aux moines, une terre et un lieu sur le ruisseau où se construisait un moulin et, s'ils le voulaient, une pêcherie, sans avoir  rien à verser comme redevance.

    Alcelm de Podensac qui tenait en fief l'emplacement de Rathier de Daignac, contesta la donation mais se résolu à l'accepter en moyennant 10 sous de dédommagement.

     

     (J'ai cherché et cherche encore la valeur des sous. Ceux-ci datent du Moyen Âge et n'arrive pas à trouver. si quelqu'un peut m'aiguiller. Merci).

     

     

    L'échauguette.

     

    Je les aime bien mes échauguettes et celle-ci est ma préférée bien qu'elles soient toutes pareilles.

    Elles abritaient les veilleurs qui devaient surveiller le territoire sur un large horizon.  Le moulin fut attaqué très souvent et brûlé aussi plusieurs fois. Il reste encore des marques des traces de ces incendies sur certaines pierres. Car par très loin, il y a 'La grotte des brigands' que l'on peut visiter et que je vous montrerai plus tard.

    Depuis toujours, le moulin est en ruine (comme moi d'ailleurs), mais il reste quelques vestiges à l'intérieur (pas comme moi) et son passé est fascinant.  

    (Suite au prochain épisode)


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 6 Août 2015 à 09:39

    Je l'attendais ce merveilleux billet 

    Il te ressemble , il distille ton amour  respectueux des vielles pierres 

    Mais je ne suis pas d'accord avec toi , ce qui se distille de ton âme intérieure est palpable et assurément beau et courageux , ce ne sont pas des fleurs que je te fais mais le reflet de ma pensée 

    Tes photos et leur histoire vécue m'ont fait passer un agréable moment 

    Bonne journée Marie-Jo  

    2
    Jeudi 6 Août 2015 à 09:45

    encore du grain à moudre avec l'histoire de ce moulin

    dominique

    3
    Jeudi 6 Août 2015 à 09:56

    Superbe . J'adore l'histoire de ton moulin .J'adore l'histoire vraie mêlée à l'Histoire .Si je trouve des renseignements pour les sous, je t'en fais part.

    Bravo pour ce super article !Merci.

    4
    Jeudi 6 Août 2015 à 11:14

    Magnifiques photos moi j'adore cette histoire bisous raymonde

    5
    Jeudi 6 Août 2015 à 11:17

    mece beaux billet, j'aime les vielles pierres, tes images sont bien belles

    bon jeudi

    bisous

    rosa

    6
    Jeudi 6 Août 2015 à 17:52

    Réponse à Rose :

    Euh ! Merci rose mais je ne sais pas si c'est à cause de la chaleur qui me tape sur le ciboulot depuis des jours et qu'elle me fatigue mon cerveau ; mais j'ai lu et relu encore et encore, je n'ai pas compris ton message sur le fait que tu n'es pas d'accord avec moi.

    Bisous bonne fin de journée.

    Réponse à papydom :

    Du grain et de l'huile... une histoire passionnante pour ceux qui aiment. Ils faisaient aussi de l'huile d'olive. Et par ce temps, il y fait très chaud. Sinon, j'aime m'y installer pour partir encore plus loin qu'ailleurs. Je suis dans un autre monde entre ces murs que j'aime. Je pense à autre chose qui n'est rien et je pars ailleurs...

    Bonne fin de journée.

    Réponse à ALN03 :

    Moi aussi j'aime l'histoire vraie. Notre coin est passionnant car remplit d'histoire. J'ai le bonheur et la chance de vivre là. Merci à mon Mari qui m'a offert ce bonheur. J'aimerai bien oui, savoir à quoi correspond ces 10 sous. Depuis 2011, je cherche mais, ça remonte très très loin donc, bien difficile. Ce serait les sous de nos grands-parents, ça ne poserait pas de problème mais là. Mais si tu trouves, je serai contente.

    Bonne fin de journée.

    Réponse à Raymonde :

    Merci Raymonde. C'est mon p'tit bout de paradis. J'aime ce qui a une âme et là, je trouve tout mon bonheur et ce grâce à mon Mari. C'est à lui que je dois de vivre là.

    Bise.

    Réponse à Rosa :

    Merci rosa. Je te souhaite une bonne fin d'après-midi et avec un peu d'avance une bonne soirée.

    Bisous.

    7
    Jeudi 6 Août 2015 à 19:30
    Bebert33
    Bonsoir Marie Jo superbe article je viendrai les voir à notre retour. Gros bisous et un grand merci pour tous tes commentaires que je lis avec plaisir... Et +++ bebert33
    8
    Jeudi 6 Août 2015 à 19:49

    Je te promets que , dès que je vais à la médiathèque , je vais "fouiner" dans les bouquins du service Patrimoine.Toi et ton moulin, vous méritez de savoir  .Et je n'oublierai pas de chercher .Trouver, c'est autre chose !

    9
    Jeudi 6 Août 2015 à 19:58

    http://www.histoire-genealogie.com/spip.php?article398

    Là , tu as la valeur des sous par rapport au gramme d'or fin .Il suffit de calculer pour 10 sous et ensuite de savoir le prix actuel du g.d'or fin.Je trouverai mieux , je pense .

    10
    Vendredi 7 Août 2015 à 06:33

    C' était un temps où les seigneurs, espéraient l' indulgence de Dieu, en  offrant aux religieux les endroits où ceux ci pourraient prier pour eux !

    J' aime beaucoup les vestiges qui s' incrustent dans le paysage, obligeant à s' interroger sur le temps qui passe !

     Jolies photos, merci.

     Passe une bonne journée

     Amitié

    11
    Vendredi 7 Août 2015 à 18:04

    Réponse à trublion :

    Effectivement, c'était un autre temps. Moi aussi j'aime les vestiges. Je n'aime pas la restauration bien que se soit "joli" si l'on veut. Mais j'aime les ruines. Notre moulin est le seul de la région à ne pas être restauré. De toute façon, lorsque nous n'y serons plu, les gamins vendront et tout sera détruit. Et lorsque j'y pense, j'ai bien de la peine.

    Une excellente soirée à toi. Amitié.

    12
    Samedi 8 Août 2015 à 08:21

    Un petit passage pour te souhaiter une bonne fin de semaine

     Amitié

    13
    Dimanche 9 Août 2015 à 14:48

    Réponse à trublion :

    Avec un peu de retard, je viens te remercier et te souhaiter un bon dimanche. Je ne sais pas chez toi mais ici, c'est la pluie depuis hier pour mon plus grand bonheur. Je peux donc œuvrer dehors tranquillement.

    Amitié et merci pour cette jolie fleur qui accompagne chacun de tes messages.

    14
    Samedi 28 Novembre 2015 à 09:22

    mais alors...

    tu peux faire ta farine toi-même !

      • Samedi 28 Novembre 2015 à 11:30

        Bonjour pinson,

        Ben non, il est comme moi, en ruine. Ils faisaient aussi de l'huile.  C'est surtout son passé qui est passionnant ; il y a encore les meules... Je suis en train de préparer la suite.

        Bonne journée et bise à toi pinson.

         

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :